L’ENNEAGRAMME

« Sur le chemin des hommes qui veulent savoir, il existe neuf portes secrètes »   (Giordamo Bruno, Venise, 1580)

Depuis 2011,  j’explore cet outil de découverte, de compréhension de « soi »,   de mon propre fonctionnement dans les divers contextes de la vie (personnel, relations amicales, famille, travail, etc.)

L’ennéagramme m’a permis d’anticiper, reconnaître mes manifestation négatives du stress ou du sentiment d’insécurité, de  communiquer avec les autres avec plus d’agilité et de créativité, d’accepter pleinement les différences, mes zones d’ombres et potentialités qui me permettent tous les jours d’évoluer, d’élargir mes compétences humaines et professionnelles et de les transmettre,

 

L’ennéagramme s’intéresse aux motivations inconscientes

Il décrit 9 systèmes motivationnels, qui sont la résultantes des représentations du monde et stratégies d’adaptation à l’environnement développées dès notre prime enfance. Il permet de comprendre la dynamique inconsciente de notre personnalité en s’appuyant sur la notion qu’il existe neuf motivations centrales, neuf façons de gérer notre énergie vitale.

  • Comment je suis attentif à ce qui se passe
  • Comment je suis touché par ce qui se passe
  • Comment je perçois le monde qui m’entoure

Mais pas « Comment j’agis ». Ce n’est pas  un outil d’étude des comportements. En effet, il est tout à fait possible que 2 personnes adoptent un comportement rigoureusement identique, mais pour 2 raisons fondamentalement différentes. Ainsi, s’appuyant sur la notion qu’il existe 9 motivations centrales, communes à tous, l’Ennéagramme sous-tend qu’il y a en a une, en particulier, que nous avons cru être la meilleure et que nous avons choisie comme stratégie d’adaptation. C’est cette stratégie qui donne sa « couleur » à notre personnalité.

PRATIQUE SOCIO-TRANSFORMATIVE